L’origine de JJT

L’histoire commence par une constatation : en 1998, alors que Edith Stecher se trouvait en Inde en tant que bénévole dans un orphelinat à Mangalore, elle constatât que les quelques enfants handicapés de l’institution étaient délaissés pendant une bonne partie de la journée. Elle s’était prise de sympathie pour ces enfants ‘différents’. Son séjour était trop court pour pouvoir apporter des changements concrets dans cette institution; alors avant de partir pour chercher un autre lieu d’hébergement pour ces enfants très défavorisés, elle promit à l’un des enfants de revenir le chercher dès que possible.

Deux ans plus tard, le 13.11.2000, le premier foyer pour enfants handicapés ouvrit ses portes et en printemps 2001 promesses tenues, Edith partit pour Mangalore chercher ce petit garçon Derrick. Elle revint avec cinq enfants handicapés en bas âge.

Women voices : Un mouvement appelé “Women voices” a démarré le 1er janvier 2000 avec 55 femmes. Toute sorte de problèmes étaient discutés pendant des meeting hebdomadaires et des programmes de développement étaient organisés par les femmes.

Education : Avec l’aide de ces femmes, nous avons fait une enquête auprès de toutes les familles et constaté qu’il y avait 65% de la population du chef lieux qui n’avaient aucune éducation même pas élémentaire. Cela nous a amené à déposer une demande officielle avec l’assistance des familles, pour l’obtention d’écoles primaires d’état dans chaque village de Jageri. En parallèle des cours du soir pour adultes et adolescents illettrés ont eu lieu, donnés par notre premier collégien P. Madesh.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s